Particularité de la chatterie.

Étant une famille reconstituée et demeurant chacun dans nos maisons , nous avons décidé que mon conjoint s’occuperait des mâles et moi des femelles . Afin qu’ils puissent vivre en toute liberté ,sans aucune restriction chacun dans leur maison avec la famille.
Comme moi et mon conjoint ,vous tomberai en amour avec le chat norvégien . Il compte parmi les dix premières races les plus populaires selon le livre officiel des origines félines. Il est intelligent , posé, et équilibré avec un caractère de chat-chien et possède une personnalité sans pareil. Il est également important de mentionner que grâce à sa robustesse , ce chat évite les problèmes de santé. Les chatons seront vermifugés, vaccinés et opérés. Nous les laisserons partir à l’âge de trois mois révolus afin que leur apprentissage soit complet.

Ses origines.

C’est au début du 20 ème siècle(environ 1930) que des éleveurs Scandinaves entreprirent de préserver le Norvégien d’éventuelles mésalliances avec d’autre races importées plus récemment. En 1969, treize Norvégiens conquirent les expositions de Norvège, en automne 1972 la race a été reconnue par les sociétés Norvégiennes et un premier standard a été créé . 1974 , Pippa Skogpus et Truls donnent de leur union les 2 premiers chatons reconnus de la race: Pjewiks Troll et Pjewiks Nisse.

En 1975 le premier club , le « Norsk Skogkattring » est créé. Vient ensuite le tour de la puissante FIFe de reconaître un standard et donc la race à part entière du Norvégien en 1977,ce fut Pan’s Truls qui eut l’honneur mérité de servir de modèle pour les éleveurs pionnier ,il reçu également le premier pédigree dans la race , de la FIFe. À cette date ,seul les chats de la 4 ème génération purent être exportés après accord de la Commission d’Élevage de la Fédération Féline Norvégienne .Les premiers Skogkatts arrivèrent en France en 1982 pour le plus grand bonheur des amoureux de ces chats fées.

Un Viking au grand cœur.

C’est dans le climat rigoureux de la Scandinavie que le Skogkatt, terme signifiant littéralement chat (katt) des forêts (skog ), a vu le jour. Pour survivre dans cet environnement rude, le chat des forêts norvégiennes a dû s’adapter en développant notamment :
• Un pelage spécifique composée d’un sous-poil laineux et d’un poil de couverture long et imperméable pour lutter contre les intempéries.

• Des couleurs de robe variées pour se fondre dans le paysage suivant les régions scandinaves fréquentées et un physique d’athlète, faisant du chat Norvégien un chasseur d’exception.
Dans la mythologie nordique ,la déesse Freyja se déplace dans un char tiré par deux chats , nommés « amour maternel » et  » tendresse  » . De la taille imposante , ils sont pensés être des chats des forêts norvégiennes . Les chats sont sacrés pour Freyja et elle est invoquée comme leur protectrice.
Dans les contes de fées scandinaves, les chats norvégiens est celui des elfes et il exauce tous les souhaits.
La légende raconte que Thor , le dieu tout puissant détenteur de la foudre , s’avéra incapable de soulever l’un des chats, tant il était lourd .

D’autres chats mythiques, des « chats-fées à la longue queue broussailleuse , héritiers des premiers chats des légendes , apparaissent dans plusieurs histoires pour enfants écrites au XIX ème siècle.
Les ancêtres du chat des forêts norvégiennes seraient nés sur les bords de la mer Caspienne il y a fort longtemps , et ils seraient arrivés dans les contrées scandinaves aux alentours du VII ème siècle, où ils ont vraisemblablement côtoyé les Vikings, comme en témoignent des restes trouvés dans les tombes de ces grands voyageurs . Certains avancent que les vikings les auraient ramenés d’Asie Mineure pour chasser les rats qui infestaient leurs drakkars, d’autres que des tribus d’Europe centrale ou d’Asie, repliées en Scandinavie , avant le Moyen-âge , les auraient introduit .
Le navigateur Leiv Eiriksson aurait, quand à lui ,découvert ces chats en chassant au faucon avec le roi Olav qui a régné de 995 à 1000. Il fut le premier à capturer quelques-uns de ses matous avec l’autorisation du roi Olav. Il les installa sur ses drakkars afin de protéger les vivres des rats et des souris . Le navigateur norvégien et ses Vikings étaient en effet à la veille d’un très long voyage qui , après trois ou quatre mois de traversée, les auraient conduits de l’autre côté de l’océan , jusqu’ en Amérique où ils auraient débarqué en l’an 1002.

Particularité de la race.

Rustique , robuste, charmeur , l’œil est immédiatement attiré par la beauté sauvage de ce grand chat, paré par la nature d’une sublime fourrure , qui dégage à la fois une aura de force tranquille et de douceur, tant son regard est tendre et confiant. Le mâles, qui pèsent jusqu’à 7 kg, sont nettement plus imposants que le femelles dont le poids oscille entre 4 et 5 kg . Tout est équilibre chez le norvégien: sa tête qui s’inscrit dans un triangle équilatéral , son profil rectiligne, son menton ferme , ses grands yeux expressifs légèrement en amande et ses oreilles dressées, parfois ornées d’un élégant plumet semblable à celui du lynx . Sa maturité ,très lente , n’est atteinte qu’à l’âge de 4 à 5 ans .
Ce chat , très sûr de lui , est doté d’une grande stabilité caractérielle et a certains traits de caractère du chien. Doux, câlin , il est si proche de son maître qu’il fait tout pour attirer son attention , en particulier par ses mimiques , ses attitudes et ses miaulements très éloquents. D’un caractère très souple, le norvégien est un chat malin qui est capable de se souvenir d’une expérience et de reproduire les mêmes conditions pour arriver à ses fins, comme par exemple ouvrir la porte du réfrigérateur ou d’un placard pour attraper la nourriture.
Particulièrement sociable , calme mais également joueur, ayant même l’esprit d’équipe , il s’adapte très facilement aux enfants et aux autres animaux. Le norvégien est un grand sportif qui escalade les troncs à une vitesse surprenante et les redescent la tête en bas , il n’ hésite pas à aller dans l’eau et à nager , ses muscles puissants, sa grande souplesse et sa vitesse de déplacement en font un chasseur exceptionnel d’une redoutable efficacité.

Pour conclure, bien qu’issu d’une race très ancienne , le chat des forêts norvégiennes a aujourd’hui rattrapé le temps perdu et remporte un très grand succès dans les expositions de par le monde . Cela s’explique par la grande qualité de la race : d’une part , parce que les éleveurs norvégiens, dans leur sélection, s’attachent à obtenir des sujets qui correspondent point par point au standard; d’autre part, parce que les éleveurs des autres pays s’efforcent de suivre leur exemple et retrempent régulièrement leurs lignées avec des sujets de qualité , venus de Scandinavie.
Ce félin a même eu l’honneur de figurer en effigie sur un timbre-post , c’est la preuve de sa notoriété et une sorte de consécration pour le chat national des Norvégiens.(source : Wikipédia )

En vous remerciant de l’intérêt que vous portez au chat des forêts norvégiennes , nous vous souhaitons un bon séjour sur notre site et nous espérons qu’ il vous donnera le goût d’adopter un de nos merveilleux chatons ! Au plaisir de vous rencontrer !
Lily et Martin

Logo Chat norvégien

Fermer le menu